Il ne faut pas dire du mal de son boss sur le net

Pour s’être plaint de faire un « boulot de bagnard » sur le site Copains-d’avant, un salarié de Michelin vient d’être licencié. Un autre a été mis à pied. Conflit entre liberté d’expression et devoir de loyauté sur Internet.

01net.com

« Licencié pour avoir critiqué son employeur sur Internet » est à lire sur 01net

Suivez-moi

Simon Wyckaert

Consultant Digital, Coach et Entrepreneur. N'hésitez pas à me contacter pour toute info.
Suivez-moi