La bourde qui révèle les secrets de Facebook

Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook, à Davos le 30 janvier (Pascal Lauener/Reuters)

Le gag ne fait pas rire Facebook. Une erreur de débutant en informatique a brisé un des secrets les mieux gardés du web: le réseau aux 150 millions d’utilisateurs ne vaudrait que 3,7 milliards de dollars. En 2007, il affirmait en valoir quatre fois plus. Que s’est-il passé?

Le juge James Ware, du tribunal de San Jose, en Californie, se souviendra longtemps de cette audience du 23 juin 2008. Ce jour-là, il doit mettre fin à une bagarre de quatre ans entre [W:Mark Zuckerberg] et trois de ses anciens condisciples de Harvard. Le premier a créé Facebook. Les trois autres l’accusent de s’être inspiré du réseau qu’ils avaient eux-mêmes monté à l’université, ConnectU.

« La bourde qui révèle les secrets de Facebook » est à lire sur Rue89

Suivez-moi